Gaz de synthèse

    La création de l’usine à gaz de Saint-Denis a été décidée en 1882 pour couvrir le besoin croissant de Paris en éclairage et en chauffage. Le procédé de fabrication de gaz de ville par pyrogénisation du bois avait été mis au point sous une forme industriellement exploitable en 1798, par l’ingénieur Philippe Lebon. Lebon semble aussi avoir inventé la cogénération en alimentant l’Hôtel parisien de Seigneley en gaz d’éclairage, alors que la chaleur du four à pyrolyse servait à le chauffer.

    En 2018, le gaz de synthèse, avec de la cogénération, nous est présenté comme la source d’énergie de la transition énergétique au 21e siècle. Si vous cherchez une autre vision de la transition énergétique vers une société zéro carbone, lisez ENR & DD Magazine.