Élevage, nutrition, climat et empreinte carbone des élevages de ruminants en prairies

Le régime le plus apte à nourrir la population mondiale serait pauvre en viande avec des œufs et des laitages. Un régime vegan serait moins efficace parce qu’il élimine des terres utilisées pour l’alimentation celles qui ne sont pas cultivables et empêche le recyclage animal de sous-produits végétaux non-consommables. Vous…Poursuivre la lecture

Objectif 1,5 °C : une entourloupe à haut risque

  Les gouvernements, qui n’ont pas tenu les engagements pris à la COP21, déjà insuffisants pour limiter l’élévation de température à moins de 2 °C, ont demandé au GIEC de décrire les impacts d’une élévation de la température moyenne de 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle et d’indiquer les trajectoires correspondantesPoursuivre la lecture

Plus 1,5 °C avant 2022 ?

Une nouvelle prévision publiée par les scientifiques du Met Office indique que la température moyenne mondiale annuelle devrait dépasser 1 °C et pourrait atteindre 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels au cours des cinq prochaines années (2018-2022). Par Marc Lavan Il y a aussi une petite chance (environ 10 %) qu’au moins unePoursuivre la lecture

Climat : le cygne noir

Cet article a été publié dans ENR & DD Magazine n°7 en décembre 2015 Les scientifiques représentés dans le GIEC considèrent que la fourchette probable d’élévation de la température moyenne à la surface de la planète est de 1,5 °C à 4,5 °C en fonction des scénarios basés sur les différentes politiquePoursuivre la lecture

Changement climatique : Les modèles économiques sous-estiment-ils les risques ?

  Selon un article publié dans Review of Environmental Economics and Policy, les décideurs politiques sont mal informés sur les risques économiques des impacts du changement climatique, parce que les modèles sous-estiment ces risques. En effet, les modèles d’évaluation intégrés pour les agrégations des impacts globaux ne traitent pas correctement…Poursuivre la lecture

Climat : la maximisation du profit n’est ni durable ni sûre

Les objectifs du développement durable et l’accord de Paris sur le climat ont défini la cible à atteindre pour un développement prospère. Le défi est de traduire ce but en actions politiques. Selon une étude publiée dans Nature Communication, l’optimisation du bien-être social macroéconomique sans contrainte, c’est-à-dire la maximisation du…Poursuivre la lecture

Résumé de l’article “Climat : la maximisation du profit n’est ni durable ni sûre”

Résumé Les objectifs du développement durable et l’accord de Paris sur le climat ont défini la cible à atteindre pour un développement prospère. Le défi est de traduire ce but en actions politiques. Selon une étude publiée dans Nature Communication, l’optimisation du bien-être social macroéconomique sans contrainte, c’est-à-dire la maximisationPoursuivre la lecture