Utilisation en chimie fine du dioxyde de carbone

Evonik Industries AG et Siemens AG vont fabriquer des produits chimiques spéciaux à haute valeur ajoutée à partir de dioxyde de carbone et d’électricité décarbonée. Le projet consiste à utiliser l’électrolyse (avec de l’électricité produite à partir de sources décarbonées) et des bactéries pour convertir le dioxyde de carbone en…Poursuivre la lecture

Brèves du n° 14

PREMIÈRES RENCONTRES DU RÉSEAU INTERNATIONAL DES VILLES MICHELIN La première édition des rencontres du Réseau international des villes Michelin s’est tenue les 29 et 30 novembre 2017 réunissant pas moins de 40 villes, 23 pays, 400 congressistes français et étrangers, 35 initiatives Ville durable partagées, 9 thèmes explorés, deux ans…Poursuivre la lecture

La filière biocarburant contre le projet de la commission européenne de réduire les objectifs d’incorporation des biocarburants de première génération

  Responsable de 23 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau européen, le secteur des transports constitue à lui seul un énorme défi alors que les ministres européens se sont accordés pour fixer un objectif d’au moins 27 % d’énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie finale à…Poursuivre la lecture

Une approche éthique du choix des politiques climatiques et démographiques

Pour aider au choix des moyens à allouer entre des politiques qui aboutissent à une population mondiale moins nombreuse dans un avenir lointain d’une part, et des politiques menées dans l’avenir proche qui permettent de limiter le réchauffement climatique d’autre part, la société doit définir son objectif en ce quiPoursuivre la lecture

Électrification : 40 % d’énergie mondiale en moins

Des chercheurs du programme d’étude de l’énergie et de l’atmosphère de l’Université de Stanford ont étudié les économies d’énergie qui résulteraient de l’électrification – à partir de sources d’énergie décarbonées – de la quasi-totalité des secteurs économiques dans 139 pays dans le monde. La consommation d’énergie globale diminuerait d’environ 40 %….Poursuivre la lecture