Superchargeurs, la clé pour l’adoption des VE, selon BP

Dans son magazine, BP manifeste l’importance accordée aux chargeurs ultrarapides pour les voitures électriques et à l’amélioration des technologies des batteries ai lithium. Comme souvent, la communication porte sur des développements à venir, et c’est très bien. Mais il existe déjà des chargeurs ultrarapides de 150 kW, des tests en vraie…Poursuivre la lecture

L’humain, un grand singe comme les autres ?

Ce texte est librement inspiré d’une conférence donnée par l’anthropologue Agustin Fuentes* intitulée « Comment les humains et les grands singent diffèrent, et pourquoi ça compte » (sous-entendu, pour un développement durable.) Les êtres humains sont des hominoïdes. Nous partageons beaucoup de caractéristiques avec la lignée qui est le plus de nous…Poursuivre la lecture

Brèves du n° 15

  Superbatteries pour superchargeurs Pour éviter que les superchargeurs déstabilisent le réseau électrique, l’entreprise anglaise Pivot Power, fondée par un ancien de BNEF, a prévu d’installer 45 superbatteries de 50 MW chacune sur l’ensemble de la Grande-Bretagne, directement reliées au réseau de très haute tension, et d’installer des super-chargeurs 350 kW juste…Poursuivre la lecture

Quel bilan carbone pour les électrocarburants ?

  Les électrocarburants sont des carburants gazeux ou liquides fabriqués à partir d’électricité et de dioxyde de carbone. Les procédés sont souvent appelés Power-to-Gas ou Power-to-Liquids. La filière Power-to-Gas fait l’objet d’un fort intérêt actuellement. Il s’agit de fabriquer de l’hydrogène par électrolyse de l’eau avec de l’électricité de source…Poursuivre la lecture

Selon l’EASAC, le bois-énergie peut augmenter les émissions de carbone

L’EASAC confirme ainsi ce que nous écrivons dans ENR & DD Magazine depuis 2015, sur la base de nos analyses d’études scientifiques, pour mettre en garde contre les conséquences de l’idée fausse de la neutralité carbone du bois-énergie : le bois-énergie augmente les émissions de carbone.   L’European Academies Science AdvisoryPoursuivre la lecture

Ni colza ni palme

Les biocarburants issus de la transformation de plantes alimentaires ne présentent pas d’intérêt en ce qui concerne la diminution des émissions de dioxyde de carbone, même en admettant l’hypothèse selon laquelle leur combustion n’ajoute pas de dioxyde de carbone dans l’atmosphère (ce qui n’est pas vérifié dans l’état actuel dePoursuivre la lecture